“Tout le monde est au premier rang, ce qui est un spectacle sur la vie quotidienne” a déclaré Karl Lagerfeld au défilé Chanel au Grand Palais à Paris. Les modèles passerellent avec des jupesmi-longues caractérisées par la fermeture éclair ouverte, confortables, presque sports, celles que chaque femme choisirait.

«La mode est non seulement pour une élite! La mode est pour tout le monde, est ouverte et “social-driven”! La mode est”Instagramable!”

Paris-Fashion-Week-

Le Digital est l’un des protagonistes de cette Paris Fashion Week: dans la collection de Louis Vuitton les constructions des vêtements sont digitals et ils sont reflétées dans des tissus de luxe, et ils assemblent/rapprochent l’ haute technologie au cachemire classique.

L’une des “découvertes” de cette saison est le fashion designer Manish Arora; il offre des impressions digitales sur les robes et il s’inspire à l’Inde et à la culture indienne.

Paris-Fashion-Week

Dans le défilé de Luis Buchinho les coupes sont effectués avec des techniques digital. Affiches et motifs floraux sont les personnages principaux dans le defilè de Leonard; Il y a des vêtements souples et confortables, et des foulards attachés aux sacs à main.

Dans cette Fashion Week les pantalons continuent à être larges, douces: dans la collection de Ellery ils sont «cloche» et ils ne dépassent pas la cheville; appliques et broches (en forme de étoiles, des visages, des bouches et des dessins animés) nous rappellent les emoticons; ces broches sont appliquées sur des manteaux et des vestes (comme dans le défilé de Maison Margiela).

Dans le défilé de Chanel e Westwood il y a un bijou extravagant et extra large, par exemple des chaînes pour les lunettes de soleil. Une Paris Fashion Week digitale, comme nous l’aimons !J’adore ça!

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here